Cette petite flamme appelée "désir"...

En ces temps de passage d'une année à une autre, chacun fait ses voeux teintés des émotions qui le traversent dans ce renouveau... tantôt réjouis de la vie, tantôt déçu et persuadé qu'on ne l'y prendrait plus !

Cette fois-ci, me concernant, c'est cette seconde version qui m'animait et j'ai fait le souhait : "je n'attends rien" "je prendrai ce qui sera là"

Les synchronicités qui se sont invitées sur ce début de chemin 2014 m'ont amenée à prendre conscience que ce n'était pas l'humilité qui me fesait renonçer à mes souhaits pour  2014, mais simplement mes désirs qui étaient ébranlés par un lourd 2013. Cette petite flamme dans le coeur des êtres peut parfois être affaibli par des orages et tempêtes... il est alors possible de faire le choix de l'attiser par le 1er souffle, souffle de vie... et de le nourrir ensuite

La vie nous offre nos plus chers souhaits à la condition d'oser profondément les demander avec le coeur, avec cette petite flamme appelée "désir", pour soi-même d'abord, prendre soin de soi... être bien chez soi... puis ensuite pour pouvoir y acceuillir l'autre et lui espérer d'accéder à ses plus beaux souhaits. 

 

Je vous souhaite alors  à tous et à toutes d'oser demander vos plus chers souhaits que votre coeur désir pour votre 2014... et de les nourrir.

 

Karine Doyen--Koscielniak

En ces temps de passage d'une année à une autre, chacun fait ses voeux teintés des émotions qui le traversent dans ce renouveau... tantôt réjouis de la vie, tantôt déçu et persuadé qu'on ne l'y prendrait plus !

Cette fois-ci, me concernant, c'est cette seconde version qui m'animait et j'ai fait le souhait : "je n'attends rien" "je prendrai ce qui sera là"

Les synchronicités qui se sont invitées sur ce début de chemin 2014 m'ont amenée à prendre conscience que ce n'était pas l'humilité qui me fesait renonçer à mes souhaits pour  2014, mais simplement mes désirs qui étaient ébranlés par un lourd 2013. Cette petite flamme dans le coeur des êtres peut parfois être affaibli par des orages et tempêtes... il est alors possible de faire le choix de l'attiser par le 1er souffle, souffle de vie... et de le nourrir ensuite

La vie nous offre nos plus chers souhaits à la condition d'oser profondément les demander avec le coeur, avec cette petite flamme appelée "désir", pour soi-même d'abord, prendre soin de soi... être bien chez soi... puis ensuite pour pouvoir y acceuillir l'autre et lui espérer d'accéder à ses plus beaux souhaits. 

 

Je vous souhaite alors  à tous et à toutes d'oser demander vos plus chers souhaits que votre coeur désir pour votre 2014... et de les nourrir.

 

Karine Doyen--Koscielniak

Écrire commentaire

Commentaires: 0